logo Avenue B
Un Film De Anne Brouillet

Camille tombe sur le nez. Une bête chute, apparemment bénigne, mais Camille sent son nez qui bouge, qui pousse, à l'intérieur. La peur de ressembler à Fabio et son grand corps d'adolescent, à sa grand-mère déformée par la maladie, aux cochons du vieux, la saisit. La peur de perdre forme.

   
Champ de bosses
logo Avenue B
Un Film De Suzanne Lindon
Suzanne a seize ans. Elle s’ennuie avec les gens de son âge. Tous les jours pour aller au lycée, elle passe devant un théâtre. Elle y rencontre un homme plus vieux qu’elle qui devient son obsession. Grâce à leur différence d’âge, ils pensent ne plus s’ennuyer ensemble et tombent amoureux. Mais Suzanne sent qu’elle risque de passer à côté de sa vie, celle de ses seize ans qu’elle avait tant de mal à vivre comme les autres.
logo Avenue B
Un Film De Jérémie Sein
Août 2028, les Jeux Olympiques de Doha vont débuter en grande pompe. Champion du monde de tir au pistolet sportif à 10 mètres, Paul est l’incontestable favori de sa discipline. Mais ce garçon empêché, peu à l’aise socialement et névrosé se sent totalement perdu dans ce village olympique :  lieu-monde festif et étrange où le laxisme général et l’hédonisme diffus perturbent sa rigueur forcenée. Pire, Paul va devoir partager sa chambre avec Jacob, nageur polynésien apatride qui boit et baise sans cesse pour mieux oublier que son île natale a disparu de la surface du globe. Entre relativisme culturel, mensonge patriotique et prise de conscience du monde, Paul et Jacob, les deux post-ados aux antipodes vont grandir, enfin.
logo Avenue B
Un Film De Guillaume Bureau
Deux ans après la fin de la Grande guerre, Julie Delaunay attend toujours le retour de son mari, follement aimé. Julien a disparu. Mais cela ne veut pas dire qu’il est mort. Quand la presse publie le portrait d’un homme amnésique à la recherche de ses proches, Julie reconnaît Julien. Ils se retrouvent et réapprennent à s’aimer.  
logo Avenue B
Un Film De Sébastien Marnier
Sans mari et sans enfants, Stéphane, 45 ans, petite ouvrière dans une conserverie de poissons à Fos-sur-Mer, ose enfin reprendre contact avec Serge, son père qu’elle n’a pour ainsi dire jamais connu. Les retrouvailles sont bouleversantes mais Serge est un homme vieillissant et Stéphane ne veut plus perdre de temps ; elle accepte aussitôt de rencontrer sa famille. En arrivant aux « Sources », une extravagante demeure située sur l’île de Porquerolles, Stéphane découvre que Serge est un homme extrêmement riche et perd très vite ses moyens : elle n’est pas du même milieu, elle n’a pas les codes et surtout, les femmes de la maison (Philomène, la femme de Serge, leur fille George et leur petite fille Jeanne) lui réservent un accueil pour le moins glacial. De toute évidence, elles voient son retour d’un mauvais œil et Stéphane subit un véritable interrogatoire. Cette dernière n’a pas d’autre choix que de s’inventer une autre vie pour les impressionner. Dès lors, les jalousies et les rancœurs vont exploser, les révélations aussi… Les mensonges de chacun vont se révéler et progressivement le jeu de dupe va se transformer en un jeu de massacre et basculer dans la terreur.