Cannes 2018 : 82 femmes pour la montée des marches, pour la parité et l’égalité salariale dans le cinéma
16 mai 2018

Cette année à Cannes, 82 femmes du cinéma (actrices, réalisatrices, scénaristes, productrices, programmatrices, agents, vendeuses internationales, distributrices, techniciennes …) ont monté les marches pour symboliser les 82 femmes réalisatrices en Compétition officielle depuis l’existence du Festival (pour 1 688 réalisateurs).

Ce moment fort, c’est aussi un appel à la parité et à l’égalité salariale à l’initiative du collectif 5050 pour 2020.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Un Film De Marc Fitoussi
Connaît-on vraiment ses parents? Anouk, 14 ans, découvre brutalement un autre visage de sa mère, à la faveur de l’incontournable stage d’observation de Troisième qu’elle effectue dans la compagnie d’assurance où celle-ci travaille. Une immersion dans le monde adulte de l’entreprise, avec ses petits arrangements et ses grandes lâchetés, qui bientôt scelle son jeune destin. Entre parcours initiatique, fêlure et premières responsabilités assumées, une forme d’adieu à l’enfance.
Maman a tort
À propos de Avenue B

Caroline Bonmarchand crée Avenue B Productions en 2002. La société produit des auteurs expérimentés tels que Marc Fitoussi ou Raphaël Nadjari, mais aime également ouvrir la porte à de nouveaux talents comme Keren Ben Rafael, Margaux Bonhomme ou encore Sébastien Marnier qui a réalisé son premier long-métrage « Irréprochable » en 2016. Le catalogue de la société est marqué de l’empreinte de la diversité, entre court-métrage, documentaires et long-métrage de fiction.